Le Dulce Eva, un vin blanc espagnol demi-sec et léger qui plaira à la plupart des palais (surtout féminins ?)

Vin Dulce Eva d'Estrémadure

Vin blanc espagnol Dulce Eva

On découvre tout d’abord la couleur jaune clair brillante du Dulce Eva. Quelques secondes plus tard, ce sont ses arômes de fruits exotiques et notamment d’ananas et de banane qui risquent de surprendre votre nez. En le portant à vos lèvres, vous découvrirez un vin moelleux d’un léger velours qui ne vous coutera pas à chaque gorgée bien au contraire. Il n´a pas une complexité débordante mais il est tout de même intéressant et accompagne très bien l’apéritif, les desserts mais aussi les fruits de mer ou encore les plats sucrés-salés. Prévoyez plusieurs bouteilles car il part très vite, d’autant qu’il ne compte que 10º.  Pensez à le servir frais entre 8 et 10 degrés (ils conseillent même entre 6º et 7º). Pour rappel le service se fait autour de 10 degrés pour un champagne, 16 degrés pour un Bourgogne et 17 à 18° pour un Bordeaux. La description très poétique présente sur l´étiquette finira peut-être de vous convaincre.

Le prix me dites-vous alors ? Il ne faudra débourser que 4 euros pour une bouteille de Dulce Eva blanc demi-sec. C’est donc une belle découverte à un prix mini !

Le cépage : L’Eva ou Beba de los Santos est un cépage blanc qui est utilisé aussi bien pour la production de vin qu´en consommation de raisin de table. Il est très sensible aux basses températures et à l´humidité et produit des vins frais et fruités. Les grappes sont de couleur jaune tirant sur le vert, de grande taille et très compactes. Elles apparaissent également dans les vins d’appellation Ribera del Guadiana, une appellation d’origine des vins produits en Estrémadure existant depuis 1999. Le terme « Los Santos » présent dans le cépage vient ici du fait que le vin soit produit près du village de Zafra dans le village de Los Santos. Quelque 42 millions de litres ont été produits en 2013 avec, en plus du Dulce Eva, la production du « Solo Eva » et du « Maimona ». Cela représente 1450 hectares de vignes, le producteur le plus important étant Diego Sánchez.

Bonne dégustation !

Publicités

Le Rioja Marqués de Caceres

Vin Espagnol Onctueux sur le fruit

Rioja Marqués de Caceres

Et voici enfin un rouge sur cette page consacrée aux vins espagnols et à l’art de déguster !

Le Marqués de Caceres fait partie de la famille Rioja. Doté d’un tanin sec, ce vin est un vrai velours pour le palais avec sa grande onctuosité et sa longueur en bouche. Il se boit très facilement ce qui conviendra également aux palais non avertis !

En revanche, il a le désavantage de se retrouver en grandes surfaces ce qui ternit, à mon sens, son image, comme tous les autres qui ont fait ce choix (à débattre !). Etant donné sa puissance relative, il accompagnera bien vos plats en sauce assez riches mais aussi les viandes rouges. Il existe également en blanc et en rosé mais presque 90% des Riojas sont rouges.

Le Marqués de Caceres décrit aujourd´hui est un Rioja Crianza, cela signifie qu´il a vieilli au moins 2 ans dont un an en fût de chêne. Le Rioja tout court passe seulement quelques mois en fût de chêne, le Rioja Reserva vieillit au moins deux ans en fût et enfin, le Gran Reserva reste deux ans au moins en fût de chêne et trois ans en bouteille. Ces appellations se retrouvent dans d’autres vignobles d’Espagne, cette info est bien utile donc !!

Pour ce qui est des arômes, on est ici sur le fruit rouge (la framboise et la cerise) ou encore sur la mûre. On sent le velours également au nez avant de le mettre en bouche.

Il se retrouve pour 7 ou 8 euros et tourne autour des 13 degrés d´alcool.

Quelques lignes sur les Riojas :

Ce sont sans doute les vins espagnols les plus connus de l’autre côté des Pyrénées et à l’échelle internationale. On les retrouve au nord de l’Espagne en Rioja, Navarre et dans les Pays Basques sur 53 000 hectares. Plusieurs cépages composent les rouges : Tempranillo (dominant), Grenache, Mazuelo ou encore le Graciano. Le Marqués de Riscal ou encore le Campo Viejo vous disent peut-être quelque chose ? Ils font partie des autres Riojas les plus grands et les plus connus !

Les vins produits sont des vins de garde, cela signifie que c’est un vin qui vieillit bien ce qui est plutôt un gage de qualité mais également un risque à prendre. En effet, jusqu’à QUAND le garder exactement sans qu’il bascule… !

Découvrez également le Gran Caus, l’un des meilleurs rosés espagnols.

Le Fino la Ina, un vin de Xéres ultra sec

Vin Fino Jerez

Vin Xeres La Ina

Je vais m’aventurer aujourd’hui dans la dégustation d’un vin de Xéres (Jerez ou encore Sherry), le Fino La Ina d’Andalousie, très sec et d’une robe jaune pâle. Bon a priori ce n’est pas ce que j’attends personnellement d’un vin blanc mais il faut savoir goûter à tout.

Tout commence bien, le caviste nous le recommande, il semblerait qu’il soit bien noté et fasse partie de l’un des meilleurs « fino » selon les experts avec un excellent rapport qualité / prix. Il a même été le plus primé des vins en 2011 à l’échelle internationale en obtenant la médaille d’or au IWSC[1].

Pour la partie un peu plus technique, les vins de xéres sont portés à maturité dans des fûts de chêne en laissant de l’air. Cela permet une oxydation lente qui fait son caractère si particulier. De plus, lorsque l’on soutire une quantité des vins les plus vieux, on remplace cette même quantité par un vin légèrement plus jeune. Cela permet que la qualité perdure aux fils des ans.

Revenons à notre dégustation. Je sors ma bouteille bien fraiche (les espagnols y ajoutent parfois des glaçons et même… du Sprite, et appellent cela « Rebujito » !), j’ouvre, verse, regarde cette jolie robe pâle et approche le verre de mon nez, et là, sensation déplaisante avec une forte odeur d’alcool et ensuite de noix qui apparaissent sans prendre de gant. L’unique chose que cela me donne envie de faire est d’éloigner rapidement le verre de mon nez mais je tente tout de même la dégustation. Aussi décevant pour mon palais que pour mon nez, je trouve alors un vin ultra sec, léger, aux saveurs très inhabituels et assez désagréables au final. Il m’a donc été difficile de faire tout le repas avec ce vin mais peut-être qu’un verre seulement en apéritif avec un bon fromage passerait mieux. On le recommande aussi avec du poisson. Je passe mon tour pour ma part ! Cela dit ça me rappelle un vin jaune auquel j’avais fini par m’habituer. Il faut sans doute persévérer avec ce type de vin.

Fiche descriptive du Fino La Ina :

Producteurs et cépage : Bodegas Lustau, cépage dominant à 90% : le Palomino Fino.

Région de production : Andalousie

Robe : Jaune pâle

Saveurs : Noix, boisé, un nez très alcooleux, on note les 15º !

Accompagnement : Fromages à pâte dure tel que le parmesan, du poisson ou des fruits de mer.

Prix en cave : 7,5 euros

Le Burgan Albariño 2011, un Rias Baixas gourmand, exotique et long en bouche

Vin Espagnol Burgan Albarino

Vin Burgan Albarino, Rias Baixas

On se dirige maintenant vers le nord ouest de l´Espagne en Galice avec le Burgan Albariño. Dégusté dans le restaurant cité dans l’article précédent (La Finca de Susana, Restaurant Madrid), ce vin nous a séduits pour ses qualités aromatiques étonnantes et un prix tout à fait abordable pour un vin d’une grande qualité.

La dénomination Rias Baixas:

Le Burgan Albariño fait partie des Rias Baixas, ces vins d’origine espagnole produits en Galice dans le secteur des Rias Baixas. On compte cinq comtés pour la zone de production viticole du Rias Baixas : 1/ la vallée de Salnés, sur la rive gauche de la Ria de Arosa; 2/ Soutomaior, le prolongement naturel de la première zone;3/  le comté de Tea, le long de la rive droite du Minho;4/ El Rosal dans le bassin le plus inférieur du Minho (Baixo Miño); 5/ Ribera del Ulla[1]. Ils produisent des vins bien différents mais jouissent de sols identiques, du même climat atlantique (températures douces et temps pluvieux) et des mêmes cépages.

L’Albariño est selon certains l’un des meilleurs cépages du monde. A discuter !

Fiche de présentation du Burgan Albariño 2011 :

Cépage : Albariño (on le retrouve au Portugal également)

Robe : Jaune clair aux reflets dorés

Nez : floral, on est également sur des notes de fruits charnus et tropicaux ou encore de citron… En bref, un vin à la fois puissant et raffiné. Comme toujours, c’est à vous de vous faire votre propre interprétation et d’évoquer vos propres souvenirs olfactifs.

En bouche : Une bonne longueur persistante, le Burgan Albaruño est gourmand, presque mielleux et bien agréable !

Producteur : Martín Códax, http://www.martincodax.com

Prix restaurant : 13 euros, vu à 11,80 euros sur http://www.vinodis.com/albarino-burgans_fr_208

Accompagnement : Il accompagnera très bien vos plats de poissons, fromages frais ou encore un plat à base de riz.

Pour info, le service doit dans la mesure du possible se faire entre 10 et 12°.

Bonne dégustation à tous !

Le Gran Caus 2012 : frais et fruité, il est l´un des plus grands vins rosés espagnols.

Vin Espagnol : Le Gran Caus rosé 2012

Vin Espagnol : Le Gran Caus rosé 2012

Nous commençons notre série sur les vins espagnols avec un vin assez inhabituel pour l´Espagne car nous allons aujourd´hui parler d´un rosé. En effet, l´Espagne n´est pas un grand pays de rosé mais celui-ci tire son épingle du jeu. Il n´a pas (sans chauvinisme aucun car le vendeur de Lavinia à Madrid nous l´a lui-même dit !) cet aspect gras et crémeux que peuvent avoir les vins de Provence mais il fait partie de l´un des grands rosés espagnols. Le Gran Caus rosé est un fruité, tellement foncé avec sa robe rouge rubis et le verre assombrissant de la bouteille qu´il peut passer pour un rouge !

 

Le Penedès :

La production se fait en Catalogne et plus particulièrement dans la région du Penedès d´où tire son nom l´appellation. Elle se divise en 3 parties : la partie supérieure avec la montagne, vient ensuite la partie centrale située au sud-est qui possède la meilleure qualité, enfin, la partie inférieure située sur la côte. La partie centrale entre la montagne et la côte détient bien souvent la palme qualitative.

L´année 2012 en Catalogne :

L´été 2012 en Catalogne a été extrêmement sec ce qui a amené à décaler la récolte par rapport à ce qui est fait habituellement (autour du 15 août)[1].

Le Cépage Merlot :

Le merlot est un cépage précoce, sensible à la pourriture, il produit des vins fruités, fins et colorés. On le retrouve surtout dans le Bordelais.

Description du Gran Caus 2012 :

Robe: Très foncée pour un rosé ce qui étonne au premier abord. Il a des reflets brillants et lumineux tel un rubis.

Nez : Moins complexe, léger et sucré que les vins rosés de Provence. On note des arômes de fruits rouges et de fraise : il est clairement sur le fruit avec de la matière.

Bouche : Une pointe d´acidité à l´entrée en bouche et sur la finale avec une fraicheur fruitée entre les deux !

 

Capsule Gran Caus Vin Rose 2012

Capsule Gran Caus Vin Rose 2012

Infos supplémentaires :

Prix : 13,90 euros chez Lavinia mais je pense qu´on peut trouver une bouteille pour 12 euros chez un caviste…

Accompagnement : viande grillée.

Appellation : Penedès.  Cépage : Merlot. Agriculture Biologique.

Producteur : Can Ràfols dels Caus.

Millésime : 2012. 

Notez qu’on le trouve également en rouge et en blanc.