Le Fino la Ina, un vin de Xéres ultra sec

Vin Fino Jerez

Vin Xeres La Ina

Je vais m’aventurer aujourd’hui dans la dégustation d’un vin de Xéres (Jerez ou encore Sherry), le Fino La Ina d’Andalousie, très sec et d’une robe jaune pâle. Bon a priori ce n’est pas ce que j’attends personnellement d’un vin blanc mais il faut savoir goûter à tout.

Tout commence bien, le caviste nous le recommande, il semblerait qu’il soit bien noté et fasse partie de l’un des meilleurs « fino » selon les experts avec un excellent rapport qualité / prix. Il a même été le plus primé des vins en 2011 à l’échelle internationale en obtenant la médaille d’or au IWSC[1].

Pour la partie un peu plus technique, les vins de xéres sont portés à maturité dans des fûts de chêne en laissant de l’air. Cela permet une oxydation lente qui fait son caractère si particulier. De plus, lorsque l’on soutire une quantité des vins les plus vieux, on remplace cette même quantité par un vin légèrement plus jeune. Cela permet que la qualité perdure aux fils des ans.

Revenons à notre dégustation. Je sors ma bouteille bien fraiche (les espagnols y ajoutent parfois des glaçons et même… du Sprite, et appellent cela « Rebujito » !), j’ouvre, verse, regarde cette jolie robe pâle et approche le verre de mon nez, et là, sensation déplaisante avec une forte odeur d’alcool et ensuite de noix qui apparaissent sans prendre de gant. L’unique chose que cela me donne envie de faire est d’éloigner rapidement le verre de mon nez mais je tente tout de même la dégustation. Aussi décevant pour mon palais que pour mon nez, je trouve alors un vin ultra sec, léger, aux saveurs très inhabituels et assez désagréables au final. Il m’a donc été difficile de faire tout le repas avec ce vin mais peut-être qu’un verre seulement en apéritif avec un bon fromage passerait mieux. On le recommande aussi avec du poisson. Je passe mon tour pour ma part ! Cela dit ça me rappelle un vin jaune auquel j’avais fini par m’habituer. Il faut sans doute persévérer avec ce type de vin.

Fiche descriptive du Fino La Ina :

Producteurs et cépage : Bodegas Lustau, cépage dominant à 90% : le Palomino Fino.

Région de production : Andalousie

Robe : Jaune pâle

Saveurs : Noix, boisé, un nez très alcooleux, on note les 15º !

Accompagnement : Fromages à pâte dure tel que le parmesan, du poisson ou des fruits de mer.

Prix en cave : 7,5 euros